Saules pleureurs

De la famille des salicaceae, le saule pleureur (Salix babylonica) est originaire de Chine. Importé en Europe à la fin du 17ème siècle à partir du Japon, il est devenu un arbre d’ornement incontournable au bord des points d’eau. Son port retombant et ses branches qui retombent au sol lui confèrent une étrange beauté, parfois perçue comme mélancolique.
Pendant les dernières années de sa vie, Claude Monet se concentre sur les effets de lumières du bassin aux nymphéas. Les « vertes chevelures » des saules devinrent le sujet principal de douze toiles peintes entre 1918 et 1922 et sobrement intitulées « Saules pleureurs ».

Les voir
Au bord du bassin des nymphéas, hiver comme été.

Les cultiver
Plantez-les les pieds dans l’eau et laisser grandir. Prévoyez beaucoup de place dès le début afin de ne pas être surpris un jour.