Une vidéo qui vaut de l’or


15 mars 1966. Un journaliste de la première chaîne de l’ORTF s’immisce dans la maison du maître impressionniste…

Second fils de Claude Monet et Camille Doncieux, Michel Monet s’éteint, à Vernon, le 3 février 1966. Sans héritier, il lègue, par voie testamentaire, la propriété et les collections de Giverny à l’Académie des Beaux-Arts…. 15 mars 1966. Suivi par un cameraman, le journaliste d’art Adam Saulnier pénètre dans l’antre givernois en compagnie de Maître Bourdon, administrateur des biens de Claude Monet. Et quelle stupéfaction de découvrir, à l’image, les toiles du peintre fraîchement inventoriées et rassemblées dans la salle à manger. La caméra zoome, notamment, sur un « Nymphéa » tardif et sur la fantastique collection d’estampes japonaises qui tapisse les murs de la pièce ! Encore encombré de vieux chevalets, le deuxième atelier de Claude Monet se dévoile ensuite à l’écran. Une vue furtive de l’atelier des nymphéas ponctue l’interview axée sur l’inventaire des oeuvres et le dispositif de sécurité. Un document aussi rare que précieux, diffusé ce jour-là dans le journal de 13h, à (re)voir sur le site de l’INA